Grippe B

Sommaire

Il existe plusieurs types de virus grippaux :

Grippe B et grippe saisonnière

Les virus de grippe B circulent lors de la grippe saisonnière, généralement aux côtés de virus de type A (dans des proportions à peu près égales).

Ainsi, les vaccins contre la grippe saisonnière contiennent toujours des souches inactivées de virus de grippe B.

Lire l'article

Grippe B : les virus en cause

Les virus grippaux de type B sont moins étudiés, car ils ne provoquent pas d'épidémie ou de pandémie aussi importante que les virus de type A.

Les épidémies de grippe B sont localisées et de moins grande ampleur que les épidémies de grippe A. Elles touchent surtout les enfants.

Par ailleurs, il n'existe pas de sous-types aussi variables que dans le cas des virus A. Le type B pose donc moins de problèmes de variations génétiques.

On connaît toutefois 2 lignages de grippe B assez différents l'un de l'autre :

  • le lignage « Victoria » ;
  • le lignage « Yamagata ».

L'existence de ces deux lignages complique le choix de la souche présente dans le vaccin saisonnier. Mais cette complication est identique avec la grippe A qui peut être H1N1 ou H3N2.

Vaccination et prévention de cette grippe

Prévention

Les virus de type B sont des virus retrouvés exclusivement chez l'Homme, contrairement aux virus de la grippe A qui infectent également de nombreux animaux. Quelques rares cas d'infections de phoques par la grippe B en mer du Nord ont toutefois été décrits. La transmission se fait donc d'Homme à Homme, et quelques mesures d'hygiène permettent de limiter la contagion.

Vaccination

La vaccination est le meilleur moyen de prévention contre la grippe B, qui compte pour la moitié environ des cas de grippe saisonnière.

À savoir : dans un avis rendu le 27 septembre 2021, la HAS recommande d'administrer le vaccin contre la Covid-19 et le vaccin contre la grippe le même jour. Elle précise qu'aucun délai n'est nécessaire entre ces deux vaccinations.

En 2023-2024, les vaccins contre la grippe pour l'hémisphère nord, en France métropolitaine, mais aussi en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane comportent les 4 souches suivantes :

  • A/Victoria/4897/2022 (H1N1)pdm09 ;
  • A/Darwin/9/2021 (H3N2) ;
  • B/Austria/1359417/2021 (lignée B/Victoria) ;
  • B/Phuket/3073/2013 (lignée B/Yamagata).

Bon à savoir : les vaccins antigrippaux tétravalents disponibles et pris en charge par l'Assurance Maladie en 2023-2024 sont INFLUVACTETRA®, VAXIGRIPTETRA®, FLUARIXTETRA®et EFLUELDA®. Cette prise en charge était valable jusqu'au 31 janvier 2024.

Les patients majeurs éligibles à la vaccination peuvent se faire délivrer directement leur vaccin par le pharmacien sur présentation de leur bon de prise en charge (adressé par l'Assurance Maladie courant septembre). Dans les faits, pour la saison 2022-2023, la couverture vaccinale des personnes cibles n'a été que de 51,5 % (source : Santé publique France, 11 mai 2023).

Les professionnels habilités à pratiquer le vaccin sont :

  • les médecins ;
  • les infirmiers pour les personnes de 16 ans et plus pour lesquelles cette vaccination est recommandée dans le calendrier des vaccinations en vigueur, depuis le 24 avril 2022 sans prescription médicale préalable de l'acte d'injection (décret n° 2022-610 du 21 avril 2022) et mineurs jusqu'à 15 ans inclus sur prescription médicale ;
  • les sages-femmes, qui peuvent prescrire et administrer le vaccin aux femmes pour lesquelles il est recommandé, aux nouveau-nés, et aux personnes de l'entourage de l'enfant ou de la femme enceinte pour lesquelles il est recommandé (décret n° 622-611 du 21 avril 2022) ainsi que les mineurs pour lesquels la vaccination est recommandée ;
  • les pharmaciens, pour les personnes de 16 ans et plus pour lesquelles cette vaccination est recommandée dans le calendrier des vaccinations en vigueur (loi n° 2018-1203 du 22 décembre 2018 de financement de la sécurité sociale pour 2019).

Bon à savoir : si vous êtes éligible mais que vous n'avez pas pu être identifié et invité par l'Assurance Maladie, votre médecin, votre sage-femme ou votre pharmacien pourra vous délivrer un bon de prise en charge vous permettant d'obtenir gratuitement le vaccin.

Il est intéressant de préciser que, selon une étude américaine, la vaccination antigrippale verrait son efficacité diminuer avec le temps au cours d’une saison (le risque de présenter un test influenza positif augmenterait de 16 % tous les 28 jours). Dans le cadre spécifique de l'influenza B, ce sont les personnes vaccinées depuis au moins 154 jours dont le risque de présenter une grippe serait multiplié par plus de 2 (par rapport à ceux vaccinés 14 à 41 jours auparavant).

Ces pros peuvent vous aider